• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Jeu de casino

Jeu de casino - Martine Lemieux

J'aimerais vous raconter l'histoire de mon ami John. Pour commencer, vous devez savoir que John est joueur, disons plutôt, qu'il a le vice du jeu. Il gagne beaucoup d'argent avec son travail de négociant en café, et depuis plus de 20 ans, il travaille sans relâche. Bien qu'il n'ait plus besoin de travailler pour vivre, à chaque matin, il est à son bureau à compter de huit heures. Il sait occuper tous les postes de son industrie, il serait capable de remplacer chacun de ses employés. C'est d'ailleurs ce qu'il fait lorsque l'un d'entre eux ne peut pas assurer son poste. Il a beaucoup de respect pour eux tous, et il s'adresse toujours avec autant d'attention à sa femme de ménage, qu'à son adjoint de direction.

Son seul luxe, c'est sa voiture, il roule en Bentley cabriolet. Une voiture noire, très longue, absolument pas pratique, mais, pour rien au monde, il n'en changerait. Sa femme Charlotte elle, dépense beaucoup d'argent. Elle aime le luxe, elle ne calcule jamais lorsqu'elle achète, et parfois, elle rentre d'une journée de shopping en ayant dépensé plus de cinq mille dollars. Et elle est aussi souvent très généreuse avec leurs amis. John l'a toujours laissée gérer et dépenser comme elle le souhaitait. Peut-être, est-ce une façon pour lui de déculpabiliser vis-à-vis de son vice. John joue aux jeux d'argent, et souvent, il perd beaucoup.

Lors de ma dernière visite, il m'a demandé de l'accompagner au casino. Et bien que ce ne soit pas une passion que nous partageons, j'ai fini par accepter. Ce jour-là, il a perdu trente mille dollars ! C'est toujours source de stress pour lui, mais il semble pourtant rechercher ces montées d'adrénaline. On dit que le jeu est un vice, et lorsque je vois John, lutter pour ne pas aller jouer et finir par céder à ses pulsions, je réalise complètement ce que cela signifie. Il est finalement capable de dépenser en quelques heures ce que Charlotte dépense en plusieurs journées d'achats.

Il arrive parfois, que le banquier coupe la carte de crédit de leur compte bancaire. C'est ce qui est arrivé à Charlotte lors de son dernier rendez-vous pour une injection de Botox quebec... Si sa carte de crédit ne fonctionne pas, elle ne s'offusque jamais, elle sait quelle en est la raison, et aimerait pouvoir aider John à sortir de ce vice. Mais elle a, elle aussi, parfaitement conscience qu'elle-même vit un autre type de vice, et elle aimerait que John soit moins compréhensif avec elle en lui imposant de restreindre ses dépenses.

Cependant, je les connais bien tous les deux, John est aussi généreux et compréhensif avec Charlotte qu'elle ne l'est avec lui. Et de ce fait, je ne les vois pas sortir de cet engrenage. Heureusement que le travail de John lui rapporte beaucoup d'argent !

À propos de l’auteur :

author

Passionnée de mode depuis ma plus tendre enfance (je chipais les magazine de ma mère), j’ai maintenant une carrière dans le monde du vêtement. En effet, je gère une superbe boutique de vêtements branchés à Québec et j’agis aussi – à temps partiel – comme styliste personnelle. Mais en plus de cette passion vestimentaire : j’adore écrire! C’est pourquoi j’ai décidé de me créer un blogue et d’écrire sur mes passions et mes réflexions au quotidien. J’espère que vous apprécierez! À bientôt!