• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le frère de mon mari

Le frère de mon mari - Martine Lemieux

Cela fait trois mois que mon beau-frère a vu sa petite famille éclater, à cause d’une histoire d’adultère. Mon beau-frère est en effet, le genre d’homme qui aime courir derrière les femmes et qui ne s’est pas vraiment arrangé avec son poste de spécialiste AdWords, qui l’oblige à aller travailler fréquemment dans d’autres régions, voire d’autres pays. Comme on venait d'avheter une nouvelle maison, et comme ce dernier avait perdu la cause devant sa femme, il ne savait plus trop où allait sa vie quotidienne. En effet, sa femme l’a « chassé de la maison pour quelque temps. » Alors, j’ai proposé à mon mari de l’héberger, histoire de lui rendre service et le temps qu’il retrouve son esprit. Mais pour moi, l’enjeu était plutôt que son grand frère, mon mari, le remette sur la bonne voie et qui sait, qu’il aille s’excuser et qu’il fasse tout pour retrouver sa famille. Ainsi, comme moi j’étais en bonne entente avec sa femme, j’essayais d’être la facilitatrice des deux parties. Toutefois, il fallait que mon mari fasse également quelque chose vis-à-vis son frère. Mon mari qui était encore fâché contre lui, surtout à cause de ses comportements insensés. Pierre s’installa donc à la maison. Tous les soirs après le travail, je l’ai vu une bière à la main, seul sur la véranda. Sans doute expiant ses méfaits. Ce soir-là, mon mari l’a rejoint avec un pack de bière. J’ai senti que la discussion allait être longue. Alors, j’ai regagné mon lit. Vers 4h du matin, j’ai senti mon mari se blottir contre moi avec une odeur d’alcool et de tabac. Il m’a dit, « désoler mon cœur, on a fini la soirée et la discussion au bar du coin. » Et on s’est rendormi. Un peu tard dans la matinée, j’ai invité mon mari à faire les courses avec moi, histoire de savoir ce qui s’était passé durant la nuit. Ce qu’il accepta. Sur la route, il a affirmé que la discussion avait débuté par une longue dispute, que Pierre n’était toujours pas conscient de ses actes, et que cela l’avait fait monter sur ses gonds. Toutefois, au fil de la discussion et sous l’effet de la bière, ce dernier avait affirmé que ses enfants lui manquaient. Qu’ils étaient la raison de son existence. Il se mit à sangloter, c’est pour cela qu’ils ont préféré sortir et continuer la discussion dehors. Durant la soirée, Pierre a exposé ses problèmes conjugaux et les comportements de sa femme, qui étaient de plus en plus distante et qui, selon lui, « justifiaient » ses actes. Et enfin, Pierre lui a dit qu’il aimerait rentrer et s’excuser, mais il ne sait pas quoi faire. C’est là que j’ai dit à mon mari en souriant, « je m’en charge ! Sa femme n’attend que ses excuses et qu’il se repente, mais surtout qu’il arrête d’être aussi macho et accepte ses erreurs ». Ainsi, le soir même, après avoir discuté longuement avec sa femme et que Pierre a accepté de s’excuser, ce dernier était rentré chez lui.

À propos de l’auteur :

author

Passionnée de mode depuis ma plus tendre enfance (je chipais les magazine de ma mère), j’ai maintenant une carrière dans le monde du vêtement. En effet, je gère une superbe boutique de vêtements branchés à Québec et j’agis aussi – à temps partiel – comme styliste personnelle. Mais en plus de cette passion vestimentaire : j’adore écrire! C’est pourquoi j’ai décidé de me créer un blogue et d’écrire sur mes passions et mes réflexions au quotidien. J’espère que vous apprécierez! À bientôt!