• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un village adorable

Un village adorable - Martine Lemieux

C’est pendant un circuit que j’ai découvert une région magnifique. La douceur de vivre et les possibilités d’emploi sont plus étendues qu’en ville. Cependant, je reconnais que j’ai été soutenue par un syndic st-jean-sur-richelieu, si formidable que je le recommande à ceux qui sont dans une situation financière compliquée. J’ai déménagé au mois de mai, sous un soleil resplendissant qui m’envoyait comme un bon présage de mon avenir dans cette communauté. Le village où je me suis installée est charmant. Les quelques photographies que j’ai envoyées à mes amis ont été commentées. Les compliments sur la beauté du lieu où j’ai choisi de vivre ne tardèrent pas. Ernest et Christine, Jules et Michael, Victoire et Manuel, ils me manquaient tous. Dans ma nouvelle demeure, les chambres sont assez nombreuses pour les recevoir en même temps. Nous avons convenu d’une date et j’ai tout préparé pour leur venue.

Avec l’aide de Simon, mon ami, j’ai organisé toute la maison et le jardin. Une excellente tenue de ce dernier était une de mes nouvelles lubies. J’ai, tout simplement, embauché un professionnel et je suis très contente de notre relation amicale qui s’est instantanément développée. Jean a plus de soixante ans et il sait ce qu’il fait quand il taille ou quand il déplace des végétaux. Avec son expérience, il me rend de nombreux services et ma propriété est parfaitement entretenue. Comme j’avais emménagé peu de temps auparavant, j’ai dû acheter au dernier moment des couettes, des oreillers, des draps. Une commande sur Internet m’a facilité la tache. Je n’ai eu qu’à sélectionner sur le site les objets que je voulais acheter puis j’ai attendu de recevoir le colis, qui n’a pas tardé.

Célibataire depuis un moment, j’ai été mariée, mais je n’ai pas eu le bonheur d’avoir des enfants. Être entourée de mes amis, à défaut d’avoir une famille autour de moi, me comble de bonheur. Une nourriture saine, bonne et locale, des coupe-vents pour les sorties en forêt, des serviettes personnalisées posées sur les transats de la piscine intérieure, je n’avais rien oublié pour les accueillir. Ce fut à leur arrivée que j’ai compris qu’un élément capital manquait dans cette préparation : je n’avais pas prévu de pain. Heureusement, j’ai une machine qui pétrit et cuit la pâte, ce qui m’a sauvée. Dès qu’ils ont vu ma propriété, ils ont tous été enthousiastes et ils m’ont félicitée pour mon accueil.

À propos de l’auteur :

author

Passionnée de mode depuis ma plus tendre enfance (je chipais les magazine de ma mère), j’ai maintenant une carrière dans le monde du vêtement. En effet, je gère une superbe boutique de vêtements branchés à Québec et j’agis aussi – à temps partiel – comme styliste personnelle. Mais en plus de cette passion vestimentaire : j’adore écrire! C’est pourquoi j’ai décidé de me créer un blogue et d’écrire sur mes passions et mes réflexions au quotidien. J’espère que vous apprécierez! À bientôt!